Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section du Lot et Garonne
Photographie du Président de la section
Le mot du président de section

Notre section de Lot-et-Garonne vient à nouveau de perdre un de ces membres parmi les plus anciens.

Aloïs Van BEURDEN nous a quitté le 27 juillet et, avec Michel COUZIGOU, Paul NICK et son épouse, nous lui avons rendu un dernier hommage en compagnie de sa famille, au funérarium de Tonneins.

Surtout, continuez à prendre grand soin de vous en cette période qui voit des poussées caniculaires se succéder

Comme vous avez pu le constater dans vos boites aux lettres, l'assemblée générale de la SMLH est convoquée pour le mardi 29 septembre à Saint-Germain-en-Laye.

Si vous ne pouvez pas vous y rendre, merci de remplir le pouvoir que vous avez reçu avec la convocation et adressez le directement au siège de la SMLH afin d'éviter la multiplication des courriers.

Lors de la réunion de bureau des comités de Lot-et-Garonne, nous arrêterons la date de notre assemblée annuelle qui sera organisée par le comité d'Agen.

GCA (2S) Serge EGLOFF
Président de la SMLH 47

Quelques vues des comités de la section ...
Le mot du secrétaire de section

In Memoriam.

Une messe sera célébrée en mémoire de notre compagnon, l'adjudant chef André CAOURE, le lundi 13 juillet à 15 h 30 en l'église de Buzet. Notre compagnon, le colonel (H) Jean-Pierre LORENZON évoquera à cette occasion son brillant parcours militaire.
CF(H) Daniel SICARD
.

Actualité

Photographie de la dernière activité

Hommage à Aloïs VAN BEURDEN

Notre compagnon Aloïs, Mary, Jacob VAN BEURDEN nous a quitté dans sa 97ème année, le 27 juillet 2020 à Gontaud de Nogaret.
Il était né le 22 novembre 1922 à MALANG (Indonésie) car son père, colonel de l'armée coloniale hollandaise était à l'époque en poste dans cette ville.
Ses études supérieures ayant été interrompue par la Seconde guerre mondiale, il décide de s'engager pour 5 ans, le 5 décembre 1947, dans la Légion étrangère française. C'est ainsi qu'il fait ses premières armes en tant qu'étranger dans l'armée française.
A partir du 5 juin 1949, il fait partie du corps expéditionnaire français en Extrême-Orient. Il participe aux combats de la guerre d'Indochine jusqu'en mars 1953. De retour en France, il se marie à TOURS le 10 août 1953 avec Marie-Thérèse qui avait été pendant deux ans sa «marraine de guerre».
Il décide de se réengager dans la Légion étrangère pour 5 ans le 5 août 1954, et il est affecté au 2ème Régiment Étranger de Cavalerie (2ème REC) au Maroc.
Un décret du 26 septembre 1958 lui accorde la nationalité française.
Libéré de son engagement à la Légion le 6 février 1960, il souscrit un contrat de 2 ans au titre de la Section Administrative Spécialisée (SAS) du Corps d'armée de Constantine, puis un nouveau contrat de 2 ans au 2ème Groupement de Chasseurs Alpins (2ème GCA).
Le sergent-chef Aloïs VAN BEURDEN est rayé des contrôles de l'armée le 14 février 1964 après 15 ans de service sous les couleurs de la France.
Il a obtenu 3 Croix de guerre, 2 Croix de la Valeur militaire, et la plus haute distinction pour un sous-officier, la Médaille...



»» Lire la suite


Nombre de visites : 24461 © SMLH - 2016 à jour du 7/8/2020 W3C HTML5