Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section du Lot et Garonne

Photographie du dernier reportage des figures

Maurice DAVID
Né le 7 mai 1891 à Tonneins (Lot-et-Garonne) et mort à Paris en 1974, enterré à Soumensac (Lot-et-Garonne), Maurice DAVID était un pédagogue, un conférencier, un critique littéraire et un ancien résistant français.
Agrégé de lettres, professeur de lycée de 1919 à 1929, à Constantine, Alger et Tunis, a partir de 1929, il est inspecteur d'académie à Vesoul, Quimper et Carcassonne. Il est nommé vice-recteur de l'Académie d'Alger en 1936.
En 1940, il refuse de révoquer les instituteurs juifs et communistes et est lui-même révoqué par le gouverneur général. Renvoyé en métropole, il redevient inspecteur d'Académie à Montpellier, il participe aux mouvements de résistance et est nommé Directeur des Services d'Enseignements de la Seine à la Libération.
Administrateur clairvoyant, il saura, à ce poste, adapter l'Education Nationale à l'évolution démographique du baby boom. Pédagogue attentif à la formation de l'enfant dans tous les domaines académiques mais aussi artistiques et sportifs, il est cofondateur, en 1946, avec Henry Barraud, de la Maîtrise de Radio France. Introducteur, en France, avec le docteur Max Fourestier, du mi-temps pédagogique et sportif, inspiré des méthodes anglo-saxonnes, il est aussi à l'origine de la première classe de neige.
Illustration de cette pédagogie, son fils André David, mènera une double carrière de médecin et de musicien. Auteur de nombreux manuels et ouvrages pédagogiques comme « Nous et nos enfants », il est également conférencier, critique littéraire. Président de la Société des Auteurs d'Afrique du Nord, il publie des essais sur Joseph Conrad, Stendhal, Charles Péguy et un roman « Monsieur Gaëtan Instituteur » qui lui a été inspiré par son action dans la Résistance.

Distinctions :
Commandeur de la Légion d'honneur,
Commandeur des Palmes académiques,
Médaille de la Résistance.


Retourner à l'historique des reportages de figures locales



  © SMLH - 2016