Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section du Lot et Garonne

Émile LEGENDRE, commandeur de la LH


Lors de la traditionnelle cérémonie du 14 juillet à Agen, célébrée le 13 juillet au soir, monsieur Émile LEGENDRE a reçu la cravate de commandeur de la Légion d'honneur des mains de notre président de section, le général de corps d'armée (2S) Serge EGLOFF, assisté pour l'occasion par le général (2S) Henri MAURY. L'adjudant-chef Émile LEGENDRE a ainsi vu récompensé son remarquable parcours militaire.
Né le 22 Août 1926 à Saint Martin d'Heuille (Nièvre), il est devenu orphelin à l'âge de 10 ans. Deux de ses frères ont été tués lors de la guerre 14/18 et un autre frère a été fait prisonnier en 1940.
A 18 ans, le 19 septembre 1944, il s'est engagé volontaire pour 3 ans. Il a été affecté le 1er décembre 1944 au 2ème Choc et a fait la Campagne d'Alsace, puis la Campagne d'Allemagne avec le général de LATTRE de TASSIGNY.
En juillet 1945 il se porte volontaire pour le Corps Expéditionnaire en Extrême-Orient et sert en Cochinchine et au Cambodge en 1946/1947. Démobilisé en avril 1948, il se rengage en 1950 au titre de l'Extrême-Orient et suit le peloton de caporal en France.
En 1951/1952 il est affecté au 30ème bataillon de tirailleurs Sénégalais (RTS) à Rivesaltes. Nommé sergent, il est muté au Tonkin (1952-1954) au 3ème THAÏ à NA SAN puis au camp retranché de DIEN BIEN PHU. Blessé à DIEN BIEN PHU, il est fait prisonnier et sera libéré le 31 août 1954.
En 1955 il est affecté au 3ème RTS de Bizerte. D'octobre 1955 à 1958 il sert en Algérie (Régions de Bône, Tiziouzou, Djurdjura). En 1958, il est nommé Adjudant et désigné pour le Cameroun. En janvier 1961, il est rapatrié sanitaire du Cameroun.
Nommé adjudant-chef en avril 1961, il est muté au 9ème RIMA en Algérie.
De 1963 à 1965 il est de retour en métropole, affecté au 3ème RIMa à VANNES. De 1965 à 1968 il repart outre-mer et est affecté au Centre de sélection de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) aux Antilles. Enfin, en 1968, il fait valoir ses droits à la pension de retraite.
L'adjudant-chef Emile LEGENDRE est titulaire de 7 citations et de 2 blessures.
Nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1976, promu officier de la Légion d'honneur en 2006, il est également titulaire de la Médaille Militaire et de la Croix du Combattant Volontaire.


Au cours de cette même cérémonie, le lieutenant-colonel Armand SCHIRATTI des troupes de marine (39 ans de services), délégué militaire départemental de Lot-et-Garonne, s'est vu remettre la croix de chevalier de la Légion d'honneur par le colonel CHABOT, chef de corps du 48ème régiment de Transmissions qui a également remis deux Médailles Militaires à l'adjudant-chef DUMAS-VORZET et à monsieur PECAL.


Photos 48ème RT


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016