Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section du Lot et Garonne

Décès de notre compagnon Michel GUILLOU

L'année 2019 s'est tristement terminée avec le décès de notre ami Michel GUILLOU le 17 décembre. Venus de leur Bretagne natale en 1929, ses parents s'étaient installés dans la commune de Miramont en tant qu'agriculteurs. Michel y est né le 1er avril 1937 et s'est préparé au travail de la terre.
En 1947, il a dix ans, il passe ses vacances d'été dans sa famille en Bretagne, près de Guingamp. C'est près de là, au château de Tonquédec qu'il assiste avec beaucoup d'émotion au tournage de scènes du film « Le Bataillon du ciel » d'après le livre de Joseph KESSEL qui retrace l'épopée des parachutistes français du « Special Air Service », les célèbres « SAS » qui ont sauté sur Plumélec la veille du débarquement, le 5 juin 1944.
Nul doute que c'est mû par le devoir de mémoire et en souvenir de ces glorieux prédécesseurs qu'il demande en 1957, lors de son incorporation, à servir dans les parachutistes. Il fait partie des appelés qui vont faire vingt-huit mois de service militaire, dont la plus grande partie en Algérie. Incorporé à Bayonne le 3 mai 1957, il devient parachutiste à Mont-de-Marsan avant d'être affecté au 8ème Régiment de parachutistes d'infanterie de marine (RPIMa). Son comportement exemplaire, son courage, son engagement sans faille lui valent d'être cité deux fois à l'ordre du régiment à l'occasion d'actions d'éclat.

« Michel GUILLOU, caporal au 8ème RPIMa. Chef d'équipe de voltigeurs qui s'est particulièrement distingué le 26 mars 1958 dans le djebel Chéroud (Est Constantinois). Ayant repéré une grotte où s'étaient retranchés des rebelles fortement armés, n'a pas hésité à y pénétrer immédiatement et a permis la destruction de plusieurs adversaires et la récupération de leur armement »

« Michel GUILLOU, caporal-chef au 8ème RPIMa. Très bon chef de groupe, dynamique et courageux qui s'est particulièrement distingué le 26 juillet 1959 au cours de l'opération effectuée à Taourit (Akbou). Par son initiative, sa perspicacité et son obstination au cours de la fouille du village, a découvert un très important lot de ravitaillement rebelle et fait deux prisonniers. »


Titulaire de la Médaille militaire, de la Croix de la Valeur militaire avec deux étoiles de bronze, de la Croix du Combattant, de la médaille d'AFN et de la Médaille Commémorative d'AFN avec barrette Algérie, Michel GUILLOU a été nommé chevalier de la Légion d'honneur le 5 avril 2017 au titre du ministère de la Défense.

Le samedi 21 décembre 2019, de très nombreuses personnes étaient venues entourer Michel lors de ses obsèques et ont témoigné de sa riche personnalité, de sa culture, de son ouverture aux autres, de ses nombreuses passions telles que le Cirque ou la recherche de l'épave du Saint Prosper, de ses missions humanitaires en Afrique en reconnaissance pour un soldat africain qui lui avait sauvé la vie pendant la guerre. Tous ont salué sa gentillesse, son humour, son esprit d'équipe et son désir de servir, mais aussi son courage et sa sérénité face à la mort, expression de sa foi profonde et de sa confiance en Dieu...

Et vous ne serez pas surpris de savoir que c'est à Plumélec que Michel GUILLOU a souhaité rejoindre sa dernière demeure.


Photos Paul Nick


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016