Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section du Lot et Garonne

Jean-Alban BERGONIE
Jean-Alban BERGONIE est né le 7 octobre 1857 à Casseneuil dans une maison située au coeur du village à proximité de l'ancienne mairie.
Docteur en médecine et professeur agrégé de physique médicale à l'âge de vingt-six ans, il est un des pères fondateurs des centres anticancereux.
Il s'est tout d'abord distingué dans le domaine de la recherche, notamment sur les rayons X et il pose les bases de l'irradiation des tumeurs malignes (Radiothérapie).
Il est aussi un précurseur dans la chirurgie de guerre, s'interrogeant, dès 1898, sur l'intérêt des rayons X pour localiser des projectiles et ainsi en faciliter l'extraction.
Voyageur infatigable, il organise le congrès égyptien de médecine en 1903.
Dès 1905, il se préoccupe également de la protection contre les rayons X, mais n'en tient pas compte pour lui-même.
En 1906, il établit la loi de Bergonie et Tribondeau sur la corrélation entre la fragilité des cellules aux rayons X et leur activité reproductrice.
En 1912, il doit être amputé d'un doigt de la main droite, atteint d'un cancer.
En 1914, sur le front, il sert dans les hôpitaux militaires chirurgicaux de l'avant.
En 1922, il est amputé du bras droit, trop tard pour empêcher le développement de métastases pulmonaires qui l'emporteront en 1925.
Ce fut un chercheur éclectique qui, en plus de ses travaux sur les rayons X, s'occupe d'ergothérapie (rééducation par le travail) des blessés de guerre, ainsi que du traitement de l'obésité.
Il est également le promoteur de l'esperanto (langue universelle), coureur cycliste et chasseur durant ses loisirs.
Lors de la pose de la première pierre de la fondation Bergonie à Bordeaux (centre anti-cancereux), à laquelle il assiste sur un brancard, Jean-Alban Bergonie est élevé à la dignité de Grand Croix de la Légion d'honneur avant de mourir 15 jours plus tard, le 20 janvier 1925.

Distinction :
Grand Croix de la Légion d'honneur.


Retourner à l'historique des figures



  © SMLH - 2016